instruction

instruction [ ɛ̃stryksjɔ̃ ] n. f.
• 1319; lat. instructio
IAction d'instruire.
1Vx ou littér. Action d'apprendre ce qu'il est utile ou indispensable de savoir. apprentissage, édification, initiation.
2Action d'enrichir et de former l'esprit (de la jeunesse). enseignement, formation, pédagogie. « l'instruction des enfants est un métier où il faut savoir perdre du temps pour en gagner » (Rousseau). L'instruction n'est qu'une part de l'éducation. L'instruction qu'il a reçue à l'école. études. Instruction publique (dispensée par l'État), gratuite et obligatoire. Instruction primaire, secondaire, professionnelle. enseignement. Ministère de l'Instruction publique (anciennt) , de l'Éducation nationale. — (Dans un domaine précis) Instruction religieuse. catéchisme. Instruction civique. Instruction militaire. Camp, période d'instruction.
3Absolt Savoir de l'homme instruit. bagage(fig.), connaissances , 2. culture, lettres, science. Avoir de l'instruction, un bon niveau d'instruction. Homme sans instruction, ignare, illettré.
IICe qui sert à instruire.
1Vx Leçon, précepte. Relig. Instruction pastorale : mandement d'évêque.
2Mod. INSTRUCTIONS : explications verbales ou écrites à l'usage de la personne chargée d'une entreprise ou d'une mission. ⇒ consigne, directive, ordre, prescription. Donner des instructions à qqn. Instructions précises. « Leur mandataire arrivera avec des instructions très limitées » (Romains). Conformément à vos instructions.
Mar. Instructions nautiques : publication du Service hydrographique de la Marine donnant aux navigateurs les renseignements qui ne figurent pas sur les cartes.
Inform. Groupe de bits codé déclenchant dans l'unité de traitement d'un ordinateur ( processeur) l'exécution d'une tâche élémentaire. macro-instruction, micro-instruction. Instructions en langage machine. Instructions d'entrée-sortie. Opérandes d'une instruction.
Spécialt Ordre de service émanant d'une autorité supérieure, du gouvernement. Instructions secrètes.
Cour. Mode d'emploi d'un produit, rédigé par le fabricant. Se conformer aux instructions ci-jointes.
3Document écrit émanant d'un chef à l'usage de ses services. circulaire. Instruction ministérielle, préfectorale. Instruction no... en date du...
IIIDr. Action d'instruire une cause (phase de l'instance).
Spécialt Phase de la procédure pénale au cours de laquelle le juge d'instruction procède aux recherches et apprécie la culpabilité des personnes poursuivies. information, interrogatoire. Le secret de l'instruction. Code d'instruction criminelle (devenu, depuis 1959, le Code de procédure pénale). Instruction du premier degré devant le juge d'instruction, du second degré devant la chambre d'accusation. Ouverture, clôture de l'instruction (non-lieu, renvoi). Actes d'instruction. procédure.

instruction nom féminin (latin instructio, -onis, de instruere, instruire) Action d'instruire quelqu'un, un groupe, de leur donner des connaissances, de leur délivrer un enseignement : L'instruction que j'ai reçue à l'école. Ensemble des connaissances, en particulier des connaissances d'ordre général qu'on acquiert par l'école, les cours, etc. : Avoir une solide instruction. Règlement militaire d'ordre général ou technique. Phase préparatoire du procès pénal consistant à rechercher les preuves d'une infraction et à en découvrir l'auteur. Dans un langage de programmation, expression qui spécifie une opération et, le cas échéant, identifie les opérandes (instruction d'affectation, de branchement, d'entrée-sortie, etc.). ● instruction (citations) nom féminin (latin instructio, -onis, de instruere, instruire) Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Paris 1622-Paris 1673 Il n'est pas bien honnête, et pour beaucoup de causes, Qu'une femme étudie et sache tant de choses. Les Femmes savantes, II, 7, Chrysale Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Paris 1622-Paris 1673 Nos pères, sur ce point, étaient gens bien sensés, Qui disaient qu'une femme en sait toujours assez Quand la capacité de son esprit se hausse À connaître un pourpoint d'avec un haut-de-chausse. Les Femmes savantes, II, 7, Chrysale Jean-Jacques Rousseau Genève 1712-Ermenonville, 1778 On n'est curieux qu'à proportion qu'on est instruit. Émile ou De l'éducation François Marie Arouet, dit Voltaire Paris 1694-Paris 1778 Il est à propos que le peuple soit guidé et non pas qu'il soit instruit. Correspondance, à M. Damilaville, 19 mars 1766 Phèdre, en latin Caius Julius Phaedrus Macédoine vers 10 avant J.-C.-54 après J.-C. Un homme instruit a toujours en lui ses richesses. Homo doctus in se semper divitias habet. Fables, IV, 17 Platon Athènes vers 427-Athènes vers 348 ou 347 avant J.-C. L'instruction serait une réminiscence. Phédon, 76a (traduction L. Robin) John Locke Wrington, Somerset, 1632-Oates, Essex, 1704 [L'instruction] est à mes yeux la moindre partie de l'éducation. [Learning] I think is the least part of education. Pensées sur l'éducation, XXIV instruction (expressions) nom féminin (latin instructio, -onis, de instruere, instruire) Instruction pastorale, nom autrefois donné à la lettre pastorale. Instruction publique, nom donné jadis à l'enseignement dispensé par l'État. (Le ministère de l'Instruction publique, institué en 1824, est devenu en 1932 le ministère de l'Éducation nationale.) Jeu d'instructions, ensemble des instructions correspondant à la totalité des actions élémentaires qui peuvent être exécutées par un ordinateur. Mesure d'instruction, mesure ordonnée à la demande d'une ou des parties ou ordonnée d'office afin de porter à la connaissance du juge tout élément de fait du procès. ● instruction (synonymes) nom féminin (latin instructio, -onis, de instruere, instruire) Action d'instruire quelqu'un, un groupe, de leur donner des connaissances...
Synonymes :
- éducation
Ensemble des connaissances, en particulier des connaissances d'ordre général qu'on...
Synonymes :
- érudition

instruction
n. f.
rI./r
d1./d Action d'instruire qqn. Instruction de la jeunesse.
|| Enseignement officiel. Instruction publique.
d2./d Culture, connaissances acquises. Manquer d'instruction.
d3./d DR Ensemble des recherches et formalités relatives à une affaire, en vue de son jugement.
|| Juge d'instruction: Syn. de juge instructeur.
rII./r Plur.
d1./d Indications, directives pour mener à bien une mission, utiliser correctement qqch. Les instructions ministérielles. Les instructions d'un mode d'emploi.
d2./d INFORM Formule qui définit, dans un langage donné, les opérations que doit effectuer l'ordinateur.

⇒INSTRUCTION, subst. fém.
A. — Action d'instruire quelqu'un; résultat de cette action.
1. Littér. Action de former l'esprit, la personnalité de quelqu'un par une somme de connaissances liées à l'expérience, à la vie, aux événements; résultat de cette action. Synon. expérience, leçon. Le point de vue de presque chacun de mes amis change extraordinairement avec l'âge (...). Il leur apparaît, naturellement, que je n'ai pas su tirer instruction de la vie, et, parce qu'ils ont cru prudent de vieillir, ils tiennent pour folie mon imprudence (GIDE, Journal, 1919, p. 678) :
1. ... la seule réflexion qu'elle fit naître chez eux [les parents], c'est qu'en demandant à accompagner leurs enfans, lorsque je les faisais monter à bord, ils auraient une occasion de nous voler; et pour mon instruction, je me suis procuré plusieurs fois le plaisir de voir le père profiter du moment où nous paraissions le plus occupés de son enfant, pour enlever et cacher, sous sa couverture de peau, tout ce qui lui tombait sous la main.
Voy. La Pérouse, t. 2, 1797, p. 195.
2. a) Action de communiquer un ensemble de connaissances théoriques ou pratiques liées à l'enseignement, à l'étude; résultat de cette action. Synon. enseignement. Développer, généraliser, répandre l'instruction. Pascal resta désarmé, envahi d'une tristesse croissante. Son remords augmentait de s'être montré tolérant, de n'avoir pas dirigé en maître absolu l'éducation et l'instruction de Clotilde (ZOLA, Dr Pascal, 1893, p. 82). En assurant l'instruction à tout son peuple, en favorisant et en occupant ses loisirs, elle [l'U.R.S.S.] montre bien que ses visées ne s'arrêtent pas aussi vite (GIDE, Journal, 1933, p. 1153) :
2. — Vous habitez Souing depuis dix ans? dit Albert. — Oui... dix ans. J'y suis venu pour l'instruction de mes enfants. Ils suivent leurs cours à Paris et rentrent le soir.
CHARDONNE, Épithal., 1921, p. 284.
Loc. vieillie. Par instruction. Dans le but de s'instruire :
3. Chacun peut, par instruction, aller voir à Venise, à Madrid, à Amsterdam, à Stockholm et à Rome les places où brillèrent d'immenses pouvoirs, aujourd'hui détruits par la petitesse qui s'y est infiltrée en gagnant les sommités.
BALZAC, Employés, 1837, p. 21.
b) P. méton. Ensemble des connaissances acquises par l'étude, le travail intellectuel. Synon. bagage (fam.), culture, savoir. Acquérir, avoir de l'instruction; posséder une certaine instruction; personne sans instruction; une instruction étendue, remarquable, solide, superficielle, vaste. Pendant que nous serons là-bas, tu viendras ici souvent chercher des livres, Michel, et tu t'instruiras; sans instruction on n'est rien (ERCKM.-CHATR., Hist. paysan, t. 1, 1870, p. 204). Vous qui avez de l'instruction, mademoiselle, qu'en pensez-vous? (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 20) :
4. ... il pensa à lui-même, caché dans sa petite chambre et passant la soirée aux devoirs que lui apportait le courrier; il pensa à lui-même avec une sorte de délectation. Aucun obstacle ne pouvait le rebuter. Son instruction étant insuffisante, il y suppléait. D'ailleurs, qui donc a appris quoi que ce soit des professeurs?
ROY, Bonheur occas., 1945, p. 30.
c) [Expr. rel. à l'organ. de l'instruction]
Synon. vieilli de enseignement.
Instruction publique. Synon. de enseignement public; anton. enseignement privé. Il sera créé et organisé une instruction publique commune à tous les citoyens, gratuite à l'égard des parties d'enseignements indispensables pour tous les hommes (Décret, 3-14 sept. 1791 in DUVERGIER, Collection complète des lois, décrets, III, 37 in FREY, 89 ds QUEM. DDL t. 11) :
5. La réduction du chômage, la protection de la santé et des loisirs, la diffusion de l'instruction publique et des droits politiques (...), toutes les acquisitions de l'économie progressive ont été revendiquées...
PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 464.
Instruction laïque; instruction gratuite et obligatoire; instruction primaire, secondaire, supérieure. L'instruction supérieure dans les facultés est donnée par 360 professeurs (VIVIEN, Ét. admin., 1859, p. 173). L'égalité a un organe : l'instruction gratuite et obligatoire. Le droit à l'alphabet, c'est par là qu'il faut commencer (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 432). Bonaparte ne donna pas un centime pour l'instruction primaire (ERCKM.-CHATR., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 529). Sarrien, grand prêcheur d'instruction laïque qui donne son fils aux jésuites et reçoit peut-être d'eux des conseils (CLEMENCEAU, Vers réparation, 1899, p. 265). La seconde partie du projet, qui laissait l'instruction secondaire à l'initiative privée, ne fut jamais votée (Encyclop. éduc., 1960, p. 65).
Instruction professionnelle. Synon. de enseignement technique. L'État a bien multiplié ses écoles d'agriculture. On y dispense une instruction professionnelle qui devrait peupler d'adeptes le monde rural (PESQUIDOUX, Livre raison, 1932, p. 184).
Synon. vieilli de Éducation nationale. Ministère de l'Instruction publique. Ancienne appellation jusqu'en 1932 du Ministère de l'Éducation nationale. Inspecteur général de l'Instruction publique. Au moment où Guizot prenait le Ministère de l'Instruction publique, le nombre des illettrés était considérable (CACÉRÈS, Hist. éduc. pop., 1964, p. 19).
d) En partic.
Instruction musicale, religieuse, sexuelle. Ma mère (...) avait (...) confié mon instruction musicale à un maître des plus remarquables, Marc de La Nux (GIDE, Si le grain, 1924, p. 514). Ma mère me conduisait le jeudi à l'Institution de l'abbé Dibildos : j'y suivais un cours d'instruction religieuse au milieu d'enfants inconnus (SARTRE, Mots, 1964, p. 82) :
6. ... il ressort que l'âge moyen où les enfants reçoivent leurs premières impressions précises concernant le sexe est de 9,6 ans, l'âge moyen de la première instruction sexuelle convenable : 15,6 ans. Pendant six ans le plus turbulent et le plus sournois des instincts reste à l'abandon!
MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 147.
Instruction civique. Discipline ayant pour but de préparer un élève à son devoir de citoyen par l'étude de l'organisation administrative et politique du pays et celle des principaux problèmes économiques et des grands services publics. La loi de 1882 amorce, en outre, la laïcisation des écoles. L'enseignement religieux est supprimé des programmes et remplacé par des leçons de morale et d'instruction civique (Encyclop. éduc., 1960, p. 23).
Instruction (militaire). Ensemble des activités ayant pour but de faire acquérir aux recrues les connaissances théoriques et pratiques, les qualités physiques et morales nécessaires à l'accomplissement de leur mission. Manuel d'instruction militaire. Les corps d'armée destinés à l'attaque étaient déjà presque tous en réserve et avaient fait un séjour dans un camp d'instruction (JOFFRE, Mém., t. 2, 1931, p. 174). Ils prétendent que dans la région 33 pour cent des réfractaires sont dans les maquis où ils reçoivent une instruction militaire (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 359).
3. P. ext. littér. Action de porter à la connaissance de quelqu'un une série de faits aux fins de l'informer; résultat de cette action. Synon. information, renseignement. Il m'a prévenu hier de votre arrivée, en me donnant encore quelques autres instructions relatives à votre fortune (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 816) :
7. — Tu es souvent bidard toi, dit Petit-Pouce à son copain. Je l'ai vu gagner plusieurs fois, ajouta-t-il pour l'instruction d'Yvonne, dans des cas où il n'avait aucune chance, avec des canassons impossibles.
QUENEAU, Pierrot, 1942, p. 127.
B. — P. méton. Discours ou texte indiquant ce qui doit être fait.
1. Vieilli. Allocution religieuse à fin morale. L'ecclésiastique fit à la hâte une instruction aux époux sur les périls de la vie, sur les devoirs qu'ils enseigneraient un jour à leurs enfants (BALZAC, Vendetta, 1830, p. 205). Au reste, jamais première communion ne fut si lestement expédiée. J'allais une fois par semaine à La Châtre. Le curé me faisait une petite instruction de cinq minutes (SAND, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 52).
En partic. Instruction pastorale. Lettre adressée par un évêque à ses diocésains et lue en chaire afin d'éclaircir certains points de religion ou de morale. Synon. mandement. J'ai souvent tâché [dit le curé], dans mes instructions pastorales relatives au vol, d'inculquer aux habitants de la paroisse les mêmes idées que vous venez d'émettre sur le droit (BALZAC, Méd. camp., 1833, p. 145).
2. Le plus souvent au plur.
a) Explications orales ou écrites adressées à une personne afin de lui indiquer la méthode à suivre, le travail à accomplir. Synon. consigne(s), directive(s), ordre(s), prescription(s). Conformément, contrairement aux instructions reçues; des instructions détaillées, formelles, précises; attendre de nouvelles instructions; adresser, envoyer, recevoir, solliciter des instructions. Je fais appeler M. de Capmas et lui donne mes dernières instructions en cas de ma mort (LAMART., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 449). Pendant une heure, Sylvaine s'occupa d'installer les jumeaux, de donner les instructions à la nouvelle bonne, d'indiquer les heures de biberon (DRUON, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 162) :
8. Elle le bourra du pied à plusieurs reprises, le traita de paquet, menaça de le jeter par la fenêtre. (...) elle lui dit : « — Tiens! Vas-y, toi!... » Et il partit aussitôt en courant, sans attendre qu'elle lui donnât une plus longue instruction. Elle s'étonna qu'il l'eût comprise à demi-mot et qu'il lui obéit si volontiers...
BOYLESVE, Leçon d'amour, 1902, p. 30.
b) Spécialement
ADMIN. Ordre de service, circulaire, émanant d'une autorité supérieure, gouvernementale, administrative. Instructions secrètes, préfectorales. Le maire, hésitant, télégraphia à la préfecture pour solliciter des instructions (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Bûcher, 1884, p. 1302). La réponse avait été ou bien : le gouvernement est maître de la situation, ou bien : les organisations ouvrières contrôlent la ville en attendant les instructions du gouvernement (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 435). Telle était la phrase initiale d'une série d'instructions officielles en huit points, où l'on recommandait aux employeurs la conduite la plus froide et la plus rigoureuse à l'égard des prisonniers (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 186). Je vous remercie d'avoir donné pour instruction à votre représentant en Syrie de conseiller la modération aux gouvernements de Damas et de Beyrouth (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 518) :
9. Une instruction ministérielle spéciale déterminera à quelles conditions doivent satisfaire les locaux, et quels objets doivent composer le mobilier de classe et le matériel scolaire.
Encyclop. éduc., 1960, p. 110.
ART MILIT. Ordre ou directive donnés par le haut commandement militaire à un général, un commandant. Instruction personnelle et secrète (abrév. I.P.S.). Ayant l'intention, si j'étais au préalable avisé de leur arrivée, de les aiguiller sur l'axe Givet, La Capelle, Guise, j'envoyais une instruction particulière au général Debeney (FOCH, Mém., t. 2, 1929, p. 289). Telles furent les bases de l'instruction générale N. 4 (...) que j'adressai aux armées de gauche, à l'armée anglaise et au gouverneur militaire de Paris (JOFFRE, Mém., t. 1, 1931, p. 360) :
10. Le moment était venu de jouer le tout pour le tout. Le 14 novembre, confirmant mon instruction du 22 septembre précédent, je prescrivis au général Leclerc de passer à l'offensive « en prenant pour premier objectif l'occupation française du Fezzan (...) »
DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 61.
COMM. Ensemble des indications d'emploi portées sur la notice accompagnant tout appareil, produit, médicament, vendu dans le commerce. Synon. mode d'emploi. Se conformer aux instructions ci-jointes. Lire soigneusement les instructions :
11. Batterie de 4 alambics, pour chauffage au gaz, avec 4 ballons de verre, éprouvettes, écrin de 4 alcoomètres gradués en demi-degré, thermomètres, instruction et tables.
Catal. instrum. lab. (Prolabo), 1932, p. 71.
INFORMAT. ,,Ensemble de caractères, à format fixé à l'avance, et représentant un ordre d'un langage de programmation, donné à l'ordinateur en vue de l'exécution d'une ou plusieurs fonctions ou opérations déterminées`` (LE GARFF 1975). L'instruction, codée selon les règles d'un langage de programmation, est l'élément de base de tout programme (MOUNIN 1974).
MAR. Instructions nautiques. ,,Publications éditées par le Service hydrographique de la Marine pour donner aux navigateurs des renseignements complétant ceux des cartes marines : (...) description des côtes, points de reconnaissance, amers, (...) mouillages (...)`` (LE CLÈRE 1960) :
12. ... sur la mer, une ligne pointillée noire : la limite de la zone des patrouilles. Plus loin encore, une ligne continue d'un rouge vif : c'était celle qu'on avait depuis longtemps acceptée d'un accord tacite pour ligne frontière, et que les instructions nautiques interdisaient de franchir en quelque cas que ce fût.
GRACQ, Syrtes, 1951, p. 33.
C. — DR. Instruction judiciaire, instruction d'une affaire ou, p. ell., instruction. Action d'instruire une affaire; résultat de cette action; ensemble des éléments nécessaires (documents, témoignages, interrogatoires) par lesquels un magistrat met une affaire en état d'être jugée. Code d'instruction criminelle; juge d'instruction; ouverture, fin de l'instruction. Quant à l'instruction des procès, elle incombait à la « commission d'instruction » formée de 5 magistrats et de 6 membres de l'assemblée (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 109) :
13. Tu ne sais pas ce que c'est qu'une instruction criminelle, mon petit. La machine est difficile à mettre en route, mais d'un brutal! Une fois partie dans un sens ou dans l'autre, sauve qui peut, je n'en serai plus maître.
BERNANOS, Crime, 1935, p. 807.
REM. Instruction-machine, subst. fém., informat. ,,Ordre de commande sous forme codée, reconnu directement par l'ordinateur et qui provoque l'exécution des fonctions arithmétiques et logiques telles que : addition, soustraction, comparaison, multiplication, division, mise en mémoire, etc.`` (GUILH.1969).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1320 « ordre, directive donnés par un supérieur à ses subordonnés » (Rec. génér. des anc. lois fr., éd. Decrusy, Isambert, Jourdan t. 3, p. 244); en partic. et souvent au plur. ca 1500 « ordres et renseignements donnés à un ambassadeur, à un envoyé quelconque » ici au sing. (PH. DE COMMYNES, Mémoires, éd. J. Calmette, II, 194); b) 1690 « explications écrites ou verbales définissant la manière de se servir de quelque chose » (FUR. : Instruction a ceux qui voudront se servir du bureau d'adresse); c) 1968 informat. (BAUDHUIN); 2. a) 1483 « action d'instruire quelqu'un, de lui communiquer des connaissances » (Inventaire des biens de Charlotte de Savoie ds Bibliothèque de l'École des Chartes, 6e série, t. 1, 1865, p. 359 : ung livre de l'Instruction d'un jeune prince); en partic. 1791 instruction publique (STAËL, Lettres jeun., p. 496); b) 1580 « savoir acquis par l'étude » sans aucune instruction de lettres (MONTAIGNE, Essais, éd. A. Thibaudet, I, XXV, p. 172); c) 1662 « leçon, précepte qu'on donne pour instruire » (CORN., Sertor., III, 1, 804); en partic. 1702 instruction [pastorale] (Mme DE MAINTENON, Lett. au card. de Noailles ds LITTRÉ); d) 1794 « ensemble des connaissances relatives à un certain domaine » (CONDORCET, Esq. tabl. hist., 119 : chaires consacrées à l'instruction morale du peuple); 1802 instruction religieuse (BONALD, Législ. primit., t. 2, p. 15); 3. 1636 dr. instruction de procés (MONET); 1822 juge d'instruction (COURIER, Lettres Fr. et Ital., p. 913). Empr. au lat. instructio « action d'adapter, de disposer », b. lat. « action d'instruire, enseignement », formé sur le supin instructum de instruere, v. instruire. Fréq. abs. littér. : 3 488. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 6 358, b) 3 953; XXe s. : a) 4 954, b) 4 309. Bbg. GOHIN 1903, p. 337. - MARCELLESI (Ch.). Retour aux sources : qq. aspects du vocab. de l'informat. In : [Mél. Guilbert (L.)]. Paris, 1979, pp. 177-180 - QUEM. DDL t. 11. - RAYMONDIS (L.M.), LE GUERN (M.). Le Lang. de la just. pénale. Paris, 1976, p. 156. - WAPPLER (E.). Probleme der französischen Erziehung. Neuphilologische Monatsschrift. 1938, t. 9, pp. 298-302.

instruction [ɛ̃stʀyksjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1319, au sens II; lat. instructio; de instructum, supin de instruere. → Instruire.
———
I (1483). Action d'instruire; résultat de cette action.
1 Vx ou littér. || L'instruction de qqn. Action d'apprendre (à qqn) ce qu'il est utile ou indispensable de savoir. Apprentissage, édification, initiation. || Rien de plus utile à l'instruction des rois (→ Expérience, cit. 14, Bossuet). || Cela peut servir à votre instruction. || Je vous demande cela pour mon instruction ( Information). || « On ne doit écrire que pour l'instruction » (→ Arriver, cit. 73, La Bruyère).
1 Adieu : fais lire au Prince, en dépit de l'envie,
Pour son instruction, l'histoire de ta vie (…)
Corneille, le Cid, I, 3.
2 Considérez, Messieurs, ces grandes puissances que nous regardons de si bas. Pendant que nous tremblons sous leur main, Dieu les frappe pour nous avertir. Leur élévation en est la cause; et il les épargne si peu, qu'il ne craint pas de les sacrifier à l'instruction du reste des hommes.
Bossuet, Oraison funèbre de Henriette d'Angleterre.
2 Action d'enrichir et de former l'esprit (de la jeunesse). Enseignement, formation, institution (vx), pédagogie. || L'instruction de qqn, son instruction. || Veiller à l'instruction de ses enfants. || L'instruction qu'on lui a donnée, qu'il a reçue à l'école, dans ce collège, dans sa famille (→ École, cit. 6). || Une instruction complète, incomplète. → 2. Frais, cit. 8. Étude(s). || Reprendre, refaire l'instruction de qqn, une instruction.Absolt. || Répandre les bienfaits de l'instruction. || « Ce dressage (cit. 1) de perroquets que nous appelons l'instruction » (Alain). || Hostilité à l'instruction. Obscurantisme.
3 (…) un évêque, qui (…) venait d'être appelé à l'instruction d'un prince, que le plus grand Roi du monde et le plus zélé défenseur de la religion de ses ancêtres fait élever pour en être un jour l'un des principaux appuis.
Bossuet, Explication de la doctrine catholique, Avertiss.
4 (…) l'instruction des enfants est un métier où il faut savoir perdre du temps pour en gagner.
Rousseau, Émile, II.
5 Toutes les généreuses irradiations sociales sortent de la science, des lettres, des arts, de l'enseignement. Faites des hommes, faites des hommes. Éclairez-les pour qu'ils vous échauffent. Tôt ou tard la splendide question de l'instruction universelle se posera avec l'irrésistible autorité du vrai absolu (…)
Hugo, les Misérables, III, I, X.
Organisation institutionnalisée de l'instruction des enfants, de la jeunesse, dans une société.Loc. (1791). || Instruction publique, dispensée par l'État (→ Instituteur, cit. 4). || Instruction gratuite et obligatoire (→ Gratuité, cit. 2).Vieilli. || Instruction primaire, secondaire, professionnelle. Enseignement (primaire, secondaire, technique).(Avec une majuscule). Anciennt. || Ministère de l'Instruction publique. Syn. mod. (en France) : Ministère de l'Éducation nationale. || Officier; rosette de l'Instruction publique.
6 La nation garantit l'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, à la formation professionnelle et à la culture. L'organisation de l'enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l'État.
Constitution du 27 oct. 1946, préamb.
7 (…) après 1850 (…) la cause de l'instruction gratuite et obligatoire a fait des progrès : bientôt la troisième République consacrera pour tous les hommes le droit de lire et d'écrire.
Sartre, Situations II, p. 162.
(1802, Bonald). Qualifié. (Dans un domaine précis). || Instruction religieuse. Catéchisme. || Instruction civique.Milit. || Instruction militaire ( Instructeur). || Instruction des recrues, des élèves-officiers, des réserves. || Manuel d'instruction militaire. || Camp (cit. 2) d'instruction. || Période d'instruction.
3 (1580, Montaigne). Absolt. Savoir de l'homme instruit. Bagage (fig.), connaissance(s), culture, lecture, lettre(s), science. || L'instruction de qqn, son instruction. || Avoir de l'instruction, beaucoup, peu d'instruction (→ Crétin, cit. 4). || Défaut d'instruction (→ Girouette, cit. 5). || Homme sans instruction. Ignare, illettré. || Solide (→ Défectueux, cit. 3), immense (→ Grand, cit. 39), haute (cit. 46) instruction. || Avoir une instruction insuffisante, défectueuse. || L'étendue de son instruction (→ Curiosité, cit. 7). || Instruction et expérience (cit. 39.).
7.1 Enfin un chef de division séduit par son écriture, l'avait engagé comme expéditionnaire; mais la conscience d'une instruction défectueuse, avec les besoins d'esprit qu'elle lui donnait, irritaient son humeur; et il vivait complètement seul sans parents, sans maîtresse. Sa distraction était, le dimanche, d'inspecter les travaux publics.
Flaubert, Bouvard et Pécuchet, p. 59 (Folio).
8 Il (…) leur parla (…) sur beaucoup de sciences humaines qu'il avait étudiées et qui montraient une grande instruction (…)
Lautréamont, les Chants de Maldoror, II, p. 71.
8.1 L'hiver s'acheva dans ces travaux, auxquels Marcel s'était donné corps et âme. Son assiduité, la perfection de ses dessins, les progrès extraordinaires de son instruction, signalés unanimement par tous les maîtres et tous les examinateurs, lui avaient fait en peu de temps, au milieu de ces hommes laborieux, une célébrité relative. Du consentement général, il était le dessinateur le plus habile, le plus ingénieux, le plus fécond en ressources.
J. Verne, les Cinq Cents Millions de la Bégum, VII, p. 113.
———
II (Une, des instructions). Ce qui sert à instruire.
1 (Mil. XVIe). Vx. Leçon d'ordre moral ou pratique. Avertissement, avis, leçon, précepte. || Les instructions qu'il recevait de son père (Académie). || Donner des instructions qu'on appuie (cit. 6) d'exemples.
9 Je dis qu'un enfant n'entend point les fables qu'on lui fait apprendre, parce que quelque effort qu'on fasse pour les rendre simples, l'instruction qu'on en veut tirer force d'y faire entrer des idées qu'il ne peut saisir, et que le tour même de la poésie, en les lui rendant plus faciles à retenir, les lui rend plus difficiles à concevoir, en sorte qu'on achète l'agrément aux dépens de la clarté.
Rousseau, Émile, II.
(1702). Relig. || Instruction pastorale : mandement d'évêque (→ Homélie, cit. 1). || « Instruction sur les états d'oraison », une des plus célèbres instructions de Bossuet, contre le quiétisme.
2 Mod. || Instructions : explications verbales ou écrites à l'usage d'une personne chargée d'une entreprise, d'une mission. Consigne, directive, ordre, prescription. || Donner des instructions à qqn. || Conformément, contrairement à ses instructions, aux instructions reçues. || J'ai mes instructions dont il m'est impossible de m'écarter (Académie). || Attendre des instructions précises, détaillées.
10 Elles ne quittaient les côtés de leur mère que munies d'instructions sur la conduite à suivre avec leurs danseurs, et si sévères qu'elles ne pouvaient répondre que oui ou non à leurs partenaires.
Balzac, Une fille d'Ève, Pl., t. II, p. 67.
11 Ils s'attendent à ne trouver à peu près aucune contrepartie. Leur mandataire arrivera avec des instructions très limitées.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, VI, p. 54.
Spécialt. Ordre de service émanant d'une autorité supérieure, du gouvernement. || Ambassadeur, diplomate attendant des instructions, de nouvelles instructions. || Transgresser les instructions gouvernementales (→ Contre-pied, cit. 3). || Instructions secrètes (→ Gage, cit. 10).
12 Malgré les manœuvres de votre préfet, à qui sans doute il est parvenu des instructions confidentielles contre moi, j'aurai la majorité.
Balzac, les Employés, Pl., t. VI, p. 1042.
13 Une instruction personnelle et secrète que m'avait remise le général Gamelin avant mon départ complétait en ces termes mon ordre de mission (…)
Maxime Weygand, Mémoires, t. III, p. 15.
Document écrit émanant d'un chef à l'usage de ses services. Écrit; circulaire. || Instruction ministérielle, préfectorale. || Les instructions de l'état-major. || Instruction no… en date du…
14 L'instruction (…) a un caractère plus impératif que la circulaire (…) sa teneur essentielle consiste en prescriptions, alors que la circulaire, si elle en contient également, fait une part appréciable à la simple documentation et à l'exposition des questions dont elle traite. L'instruction est par conséquent à la fois plus limitée et plus formelle que la circulaire.
R. Catherine, le Style administratif, p. 156-157.
Milit. Directive, ordre donné par une autorité militaire supérieure. || « J'envoyais une instruction particulière au général Debeney » (Foch, in T. L. F.). || Instruction générale, instruction no X.
Mar. || Instructions nautiques : recueil de documents publiés par le Service hydrographique et océanographique de la Marine, donnant des renseignements sur les vents, les courants, les routes à suivre, les ports, les abris, etc.
14.1 Les Instructions nautiques recommandent une grande prudence pour approcher de la baie, surtout en venant de l'Ouest (…)
Bernard Moitessier, Cap Horn à la voile, p. 121.
(Av. 1968). Inform. Consigne exprimée dans un langage de programmation. Groupe de caractères provoquant dans l'ordinateur l'exécution d'une ou plusieurs opérations. || Instructions d'entrée-sortie, de traitement. || Jeu d'instruction d'un ordinateur. || Éléments d'une instruction ( Opérande). || Adresses des opérandes d'une instruction.Loc. || Instruction-machine (ou instruction machine) : instruction en langage codé (langage absolu; langage machine), directement exécutable par la machine. || Instruction machine et macro-instruction.
(1690). Comm. Mode d'emploi d'un produit rédigé par le fabricant. || Se conformer aux instructions ci-jointes.
———
III (1636). Dr. Action d'instruire (une cause). Instance; instruire, II.Spécialt. « Ensemble d'actes et de mesures réglementés par la loi, tendant à la recherche et à la réunion des preuves relatives à l'existence des infractions et à la culpabilité de leurs auteurs » (Capitant). Information, interrogatoire. || Travailler à l'instruction d'un procès, d'une affaire, d'une cause (→ Contumace, cit. 1; embryonnaire, cit.; enquête, cit. 3; huissier, cit. 7; hypothèse, cit. 7). || La perquisition (cit. 5) est un acte d'instruction. || L'instruction de l'affaire est très avancée.Anciennt. || Code d'instruction criminelle (devenu depuis 1959, le Code de procédure pénale).Instruction préparatoire ( Inculpé, cit. 2), obligatoire (en cas de crime), facultative (en cas de délit). || Instruction du premier degré devant le juge d'instruction (→ Arrêter, cit. 36; geôle, cit. 1; informer, cit. 10), instruction du second degré devant la chambre des mises en accusation. || Ouverture, fin de l'instruction ( Non-lieu, renvoi). || Actes d'instruction. Procédure.(1822). || Juge d'instruction.
15 Le second jour de ma détention, le juge d'instruction, le sieur Desmortiers, m'arriva accompagné de son greffier (…) Je priai cet animal de s'asseoir avec toute la politesse de l'Ancien Régime; je lui approchai un fauteuil; je mis devant son greffier une petite table, une plume et de l'encre; je m'assis en face de M. Desmortiers, et il me lut d'une voix bénigne les petites accusations qui, dûment prouvées, m'auraient tendrement fait couper le cou : après quoi il passa aux interrogations.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. V, p. 360-361.
16 Tu ne sais pas ce que c'est qu'une instruction criminelle, mon petit. La machine est difficile à mettre en route, mais d'un brutal !
Bernanos, Un crime, Œ. roman., Pl., p. 807.
CONTR. Ignorance.
COMP. (Du sens II, 2) Macro-instruction, micro-instruction.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • instruction — Instruction. s. f. v. Education, institution. L Instruction de la jeunesse, des enfants. travailler à l instruction de quelqu un. avoir soin de son instruction. il est sous vostre instruction. Il signifie aussi, Les preceptes qu on donne pour… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • instruction — in‧struc‧tion [ɪnˈstrʌkʆn] noun [countable] 1. a statement telling someone what they must do: • He claimed that brokers had failed to carry out his instructions to sell the stocks. ˈshipping inˌstructions COMMERCE TRANSPORT …   Financial and business terms

  • instruction — in·struc·tion n: an explanation of an applicable principle of law given by a judge to a jury before the jury retires to consider its verdict – called also jury charge, jury instruction; ◇ Under both the Federal Rules of Civil Procedure and the… …   Law dictionary

  • Instruction — In*struc tion, n. [L. instructio: cf. F. instruction.] [1913 Webster] 1. The act of instructing, teaching, or furnishing with knowledge; information. [1913 Webster] 2. That which instructs, or with which one is instructed; the intelligence or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Instruction — may refer to:* Education, the teaching and learning of knowledge * Teaching, a form of instruction * Sebayt, a work of the ancient Egyptian didactic literature aiming to teach ethical behaviour * Instruction (band), a rock band from New York City …   Wikipedia

  • instruction — Instruction, Institutio, Praeceptum, Catechesis. Instruction et enseignement en toutes bonnes choses, Paedia paediae. Prendre instruction, Disciplinam ab aliquo accipere. Les instructions qu on baille aux Ambassadeurs, Commentarius Legatorum. B.… …   Thresor de la langue françoyse

  • instruction — [n1] education apprenticeship, chalk talk*, coaching, direction, discipline, drilling, edification, enlightenment, grounding, guidance, information, lesson, preparation, schooling, teaching, training, tuition, tutelage; concepts 274,285… …   New thesaurus

  • Instruction — (v. lat.), 1) Belehrung, Anweisung; daher Instructionsbuch, beim Militär ein Buch, in welches die wichtigsten Befehle verzeichnet werden, um sie den Mannschaften öfters durch Vorlesen in Erinnerung bringen zu können. Instructionsloge, in der… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Instruction — Instruction, lat. deutsch, Mittheilung des Rechtsstreites von Seite des Clienten an seinen Anwalt. Gerichtliche Feststellung der Streitpunkte, Aufnahme des Beweismaterials als Vorbereitung zum Hauptverfahren (I.srichter, I.sverfahren); Belehrung …   Herders Conversations-Lexikon

  • Instruction —   [engl.], Anweisung …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.